Choeurs de France

choeurs de France : Haut les choeurs !

La photo de concert à cela de génial qu’elle permet au photographe de « piocher » dans son boitier.

choeurs de france

Par « piocher » dans son boitier, un photographe entend qu’il à l’occasion d’exploiter au maximum les capacités de son appareil photo.

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler des choeurs de France sur ce blog.

Les choeurs de France ont vu le jour en 1986 sous la houlette de Jean-Claude Houdot. Chaque choeur compte 200 choristes en moyenne.

  • Chœur de France Aquitaine,
  • Chœur de France Paris,
  • Chœur de France Pays de la Loire,
  • Chœur de France Bourgogne,
  • Chœur de France Picardie,
  • Chœur de France Méditerranée,
  • Chœur de France Rhône-Alpes

Des choeurs régionaux

Ce qui est bien avec les choeurs de France, c’est que le répertoire est vraiment ouvert. On passe ainsi de la chanson d’aujourd’hui au Jazz et le Negro Spiritual en passant par la comédie musicale. Bref, et vous l’aurez compris, se rendre à un concert des choeurs de France est vraiment quelque chose de spécial. Que cela soit au niveau de la qualité qu’au niveau des émotions.

Photographier un concert des choeurs de France donc est, pour un photographe professionnel, quelque chose qui relève du défi. Il faut constamment chercher les limites de son boitier afin d’en tirer le maximum. Une ouverture de 2.8 est ainsi le minimum que l’on puisse exiger de son appareil afin de capturer des lumières basses. Ensuite, il faut, tel un chasseur, attendre le bon moment. Composer sa photo avant de déclencher et simplement attendre…

Clic

Attendre…encore attendre. Et, au bout de quelques secondes…CLIC ! On y est. L’action que l’on attend à fini par pointer le bout de son nez. Le doigt s’écrase de manière instinctive sur le déclencheur et la photo apparait alors sur l’écran LCD de l’appareil. Cela tient de la magie non?

La bonne nouvelle de cet article est que, vous aussi, et si vous ne connaissez pas encore les choeurs de France, vous pourrez aller voir en concert ces chanteurs.

Ils produirons ainsi le 16 décembre prochain (en 2018 donc) à l’église Sainte Marguerite d’Annecy à 18h. Au programme : Un classique. Mais le classique cela à du bon : Les chants de Noël.

Invitez des amis, prenez vous par la main et venez écouter ces voix. Et, si vous y croisez un photographe, il s’agira peut-être de votre serviteur….